Charges de copropriété : à quoi servent-elles ?

10 novembre 2018 Charges de copropriété : à quoi servent-elles ?

Vous êtes propriétaire et habitez dans un immeuble géré par une copropriété ? Alors vous avez surement déjà entendu parler des charges de copropriété ! Parfois sources de conflits, les charges de copropriété varient d’un propriétaire à un autre et peuvent être très importantes en cas de gros travaux.

Sigla fait le point sur les charges imputables à votre situation.

A quoi servent-elles ?

Les charges de copropriété permettent d’assurer le bon fonctionnement et l’entretien de votre immeuble. Elles se répartissent en 2 catégories : les charges générales et les charges spéciales.

Les charges générales : elles concernent la conservation, l’entretien et l’administration des parties communes de votre immeuble. Parmi elles, on retrouve les honoraires du syndic, les assurances de copropriété, les frais de tenue des assemblées générales,  l’éclairage des parties communes, l’entretien des espaces verts et même le salaire du gardien.

Dans ce cas, tous les propriétaires doivent participer au paiement des charges générales, sans exception. La somme due est cependant répartie entre les copropriétaires selon la valeur relative du lot (superficie, situation).

Les charges spéciales : elles concernent quant à elles, les frais relatifs aux services collectifs et équipements communs tels que l’entretien de l’ascenseur, le chauffage central, la gestion des ordures ménagères…

Ces charges sont réparties en fonction de l’utilité de chacun des lots occupés. Par exemple, un appartement situé au rez-de-chaussée ne sera pas contraint de payer les charges liées à l’entretien de l’ascenseur. Tandis qu’une personne habitant au dernier étage, sera susceptible de payer plus que les autres.

Quid du budget annuel ?

Chaque année, un budget prévisionnel est établit par le Syndicat de copropriété pour le recouvrement des charges. Celui-ci est voté tous les ans, lors de l’assemblée générale des copropriétaires. Ainsi, le Syndic fondera le calcul des provisions trimestrielles sur ce budget prévisionnel. C’est grâce à ces provisions versées qu’il sera alors en mesure de régler au fur et à mesure les dépenses liées à la copropriété.

Pour info : un copropriétaire peut intervenir dans la prise de décision lors de l’assemblée générale s’il souhaite contester les charges qui lui sont demandées !